Historique

Niché au pied de l’Alaric, entre Corbières et Minervois, le Collège de l’Alaric à Capendu occupe une place centrale dans l’Aude, entre mer et montagne. Le nom du village apparaît dans les textes dès le 11ème  siècle, c’est aujourd’hui un gros bourg cerné par les vignes et les oliviers.

 

 L'Alaric

 

Le collège porte le nom de la montagne qui le domine et aussi d'un territoire, d'un terroir. Par ce nom, il s'inscrit dans son environnement mais aussi dans l'histoire et la culture de ce pays. Cette montagne est remarquable par son aspect (elle surplombe la vallée de l'Aude) mais aussi par sa légende. Par temps de pluie, son sommet disparaît sous les nuages et on dit que « Alaric porte son chapeau ». Le Alaric en question est Alaric II, roi des wisigoths qui livra bataille en ces lieux. On dit que son trésor est caché là.

 

Les origines du Collège

 

Au commencement…

 

Le collège de l’Alaric est contemporain de la 5ème République : il naît en octobre 1958 dans l’Ecole de Garçons de Capendu, rue Jules Ferry. La création d’une classe de première année de cours complémentaire émane d’un faisceau de volontés : celle de M. Monnié, l’Inspecteur d’Académie, celle de M. Camille Teisseire, Maire de Capendu et enfin de M. Saunière, Directeur de l’école.  Cette première classe comprend 15 élèves encadrés par deux enseignants (M. Saunière pour les matières scientifiques et un jeune normalien pour les matières littéraires).

 

Une première installation…

 

Un temps menacé par la création du Collège de Trèbes, l’établissement se révèle très vite trop petit puisqu’une classe de 5ème est ouverte en septembre 1959, une classe de 4ème en septembre 1960, et une classe de 3ème en 1961. Il y a dès lors trois enseignants. Une seule langue est enseignée : l'espagnol. Les élèves reçus au Certificat d'Etudes intègrent la 5ème directement. C'est une véritable course pour rééquilibrer les niveaux le plus tôt possible. Le premier BEPC est un succès ainsi que la première orientation vers le lycée.

 

La mairie de Capendu décide l’extension dès 1961 en faisant l’acquisition de deux classes préfabriquées. L’opération est renouvelée en 1963, et l’extension du collège se poursuit en 1969 et 1970. En 1978, le Syndicat de Gestion aménage les classes scientifiques. Les dernières classes démontables sont attribuées par l’Inspection Académique.

 

Parallèlement à cette installation, est créé un Syndicat de Gestion à l’initiative de sept communes : Barbaira, Capendu, Comigne, Douzens, Puichéric,  Roquecourbe et Saint-Couat. Plus tard, ce sont les communes de Floure, Marseillette, Moux, Blomac, Badens et Aigues-Vives qui adhèrent à leur tour.

Un arrêté préfectoral évoque les engagements : l’organisation et le financement des transports scolaires, la gestion de la cantine, l’achat de fournitures et de matériel et enfin la gestion des œuvres scolaires rattachées à cet établissement.

Aujourd’hui encore, le Syndicat de Gestion de Collège de Capendu contribue toujours très généreusement à son fonctionnement avec beaucoup de dévouement et une attention accrue.

 

Vers la reconnaissance…

 

Dès 1969, le Syndicat de gestion approuve la proposition de reconnaissance administrative du collège envisagée par l’Inspection Académique. Dès lors en 1969, le C.E.G. est un établissement distinct de l’école. La reconnaissance officielle de l’Etat intervient par décret du Premier Ministre Jacques Chirac, le 13 novembre 1975.

Il est publié au Journal Officiel le 22 novembre 1975.

 

La naissance du Collège de l’Alaric

 

Les prémices…

 

1986 est une année décisive car le Conseil Général décide de réserver une somme destinée à l’étude de la construction d’un nouveau collège.

Dans un même temps, les conseils municipaux délibèrent favorablement dans ce sens. Enfin les premiers résultats de l’étude effectuée sur l’évolution des effectifs laissent également présager une issue favorable.

 

La mise en place…

 

En 1989, le Syndicat de Gestion du collège accepte de participer au financement du nouveau collège à hauteur de 45% des dépenses, soit 6 300 000 francs. 

Le collège sera construit sur un terrain viabilisé cédé par la commune de Capendu.

 

L’inauguration

 

Après plusieurs mois de travaux, le nouveau Collège de l’Alaric est inauguré le 23 novembre 1991 au pied de la montagne éponyme qui lui sert d’écrin par Victor Convert, Préfet de l'Aude, Raymond Courrière, Sénateur Président du Conseil Général et René Blanchet Recteur de l'Académie de Montpellier, en présence de Pierre Jammes, Paul Flory, Francis Cayrol Principal du collège et Roger Lacoste.

 

Le Collège de l’Alaric aujourd’hui

 

La structure et l’équipe

 

Le collège s’intègre parfaitement dans son environnement. En plus des salles de classes banalisées, il comprend des salles de technologie, d’arts plastiques, d’informatique, de Sciences de la Vie et de la Terre, de Physique complètement équipées.

 

Au cœur de l’établissement, le CDI, avec à sa tête, Mme Eléna SANCHEZ, Documentaliste, compte 15 ordinateurs.

 

Actuellement l’établissement, dirigé par Mme MAILLOL Christine, Principale, compte 350 élèves et 14 classes. A l’administration, il peut compter sur Mme GRIGNON Gaëlle au secrétariat et Mme CHEZZI Marina à la gestion. L’équipe enseignante est composée de 29 professeurs. A la tête de la Vie Scolaire, on trouve Mme IFCIC Christine , Conseillère Principale d’Education qui pilote une équipe de 5 Assistants d’Education ; l’infirmerie Mme GOURRIER Véronique, la PsyEN, Mme PASKOWIAK Régine et l’Assistante sociale, Mme SANCHEZ Danière complètent les équipes. Pour finir, n’oublions pas le travail rigoureux de tous les agents techniques Restauration et Service général.

 

 

Le projet d’établissement et les actions

 

Les objectifs des  projets d’établissement au fil des années sont centrés sur les axes suivants :

 

- Inciter tous les membres de la communauté éducative à développer l’ambition et l’autonomie des élèves

- Accroître la réussite scolaire des élèves à besoins éducatifs particuliers

- Développer l’ouverture artistique et culturelle

- Optimiser la qualité de l’action pédagogique et éducative

- Préparer l’avenir citoyen et professionnel ; élever l’ambition des élèves

 

De multiples actions émaillent l’année dans ce sens : rencontres avec des professionnels (de la santé, de la justice, de l’artisanat, de la culture…), participations aux journées nationales (presse, droits des enfants, lutte contre les inégalités…),  sorties sur le terrain (sorties géologiques, historiques…), voyages, Défi Lecture, Collège au Cinéma, concours, Agenda 21, activités autour de l’Orientation… 

                  

Les clubs et l’UNSS

 

L’UNSS compte un grand nombre d’adhérents et les multiples activités proposées par les enseignants soulignent son dynamisme : athlétisme, rugby, hand-ball, badminton… Les élèves ont la chance d’évoluer dans des locaux (gymnase et stade) récents.

 

Plusieurs clubs permettent aux élèves de se rencontrer et de s’initier à de nouveaux arts ou loisirs : club Informatique, chorale, club théâtre, club Ecolégiens…

 

Le Livre d’Or du collège

 

De nombreuses personnalités sont venues partager leur temps et leur talent avec les élèves du Collège, des représentants de la société civile, des artistes :

 

Madame Mitterrand, Zebda, Marcel Rainaud,  Eric Cartier, Magyd Cherfi, Jean-Claude Pérez, Frederic Nevchhirlian, Olivia Ruiz, Robert Alric, Raymond Chesa…

 

 

Liste des Principaux du Collège de l'Alaric depuis son inauguration:

 

Monsieur Cayrol

Monsieur Gazay

Madame Andrieu

Madame Pujau

Monsieur Salvan

Monsieur Dussargues

Madame Maillol

Tags: